Fééries

Éclectique

In COVID

Cette série de collages réalisée en 2020 témoigne de cette période d’équilibre précaire où nous balancions entre l’espoir de reprendre une vie « comme avant » (comment aurions nous pu imaginer en être privés) et la morosité imposée par le confinement de nos corps et l’enfermement de nos esprits.

Edition sur plexiglass – Format 30 X 40 cm

Corto Maltese

« J’ai toujours été fascinée par Corto Maltese, le ténébreux et énigmatique marin d’Hugo Pratt »

Joëlle Isnardon a réalisé en 2019 une série de collages qui lui sont consacrés, inspirés des aventures du célèbre marin et de l’imaginaire qu’il suscite en chaque lecteur.

Grand Angle

« J’ai toujours été fascinée par Corto Maltese, le ténébreux et énigmatique marin d’Hugo Pratt »

Joëlle Isnardon a réalisé en 2019 une série de collages qui lui sont consacrés, inspirés des aventures du célèbre marin et de l’imaginaire qu’il suscite en chaque lecteur.

Miss Frankenstein

Série de 9 collages (61 X 50 cm) réalisée en 2015.

Coupures de magazines de mode dans l’esprit d’un Dr Frankenstein : des morceaux de femmes d’une grande beauté peuvent amener à fabriquer un beau monstre comme le ferait un chirurgien fou.

Brèves d'épluchures

En 2004 Joëlle Isnardon réalise une centaine de « Brèves d’épluchures ».
« Ces collages sont le fruit de ma passion pour les fruits et les légumes, pour l’humble et déstressante corvée de « pluches », et l’art varié et délicat de leur cuisson qui plonge dans mes origines italiennes. C’est le résultat d’un travail quasi-quotidien qui après photo, finit immanquablement à la poubelle ».

Un tas d’épluchures c’est beau, coloré et odorant, étincelant de fraîcheur.

C’est l’art au quotidien. Mais qui dit épluchage, dit papier journal, titres, faits divers, et pourquoi ne pas leur donner un petit coup de pouce : de l’insolite, de la poésie, de l’humour…